Les experts du digital #1 Cécile Groslier

Un mois complet placé sous le signe du digital ! En janvier, Centre France Pub met à l’honneur ses offres, expertises et plus grands succès rencontrés en ligne.
Une mobilisation spéciale pour comprendre, inspirer et échanger autour de la publicité digitale, premier vecteur de croissance du marché publicitaire français.

decor
INTERVIEW COLLABORATEUR

Zoom sur le métier de Traffic Manager

Bac scientifique et DEUG de psycho en poche, Cécile Groslier a rejoint Centre France Pub il y a 23 ans. Lancement des sites éditeurs, absorption des sites commerciaux d’annonces, digitalisation des produits, cette touche-à-tout a grandi en même temps que l’expertise digitale de Centre France Pub.

Entretien avec une spécialiste passionnée qui a surtout l’esprit de famille.

 

Quel parcours as-tu eu avant d’arriver chez Centre France Pub ?

Je suis entrée en stage chez Centre France Pub après une formation en télévente/télémarketing. À l’époque, je prenais les rendez-vous pour commercialiser le Guide estival et le Panorama des entreprises. J’ai ensuite travaillé aux Petites Annonces avant de devenir assistante pour la Publicité Commerciale. L’opportunité s’est présentée de rejoindre le service Internet où l’on était cinq à l’époque. J’ai été formée à la programmation sur l’adserver et petit à petit je n’ai plus fait que ça ! Ça coïncidait avec la création des sites éditeurs de nos marques de PQR pour lesquels il fallait mettre en place les tableaux de réservation des espaces publicitaires.

 

Tu es Traffic Manager, peux-tu nous expliquer en quoi cela consiste ?

Pour résumer, ça consiste à gérer les réservations, programmer, vérifier la diffusion des campagnes et faire les bilans de campagne. Veiller au bon écoulement d’une campagne, on  parle aussi de monitoring, c’est devancer les problèmes techniques, s’assurer que le potentiel calculé en amont est toujours atteignable et si besoin ajuster la période de campagne ou ses paramètres de diffusion.

À côté de ça, on relance les équipes commerciales avant les campagnes prévues, on vérifie les fichiers pour diffusion, on teste les nouveaux formats sur nos sites, on s’occupe des plans de taggage. 

 

Et si tu devais l’expliquer à un enfant ?

Alors, je dis rarement que je suis Traffic Manager parce que ça déclenche tout le temps plein de questions (rires). Mais quand on me demande ce que je fais dans la vie, j’explique que je m’occupe de réserver, de vérifier la fabrication et de programmer les pubs qui s’affichent sur les sites internet. Et généralement, ça leur donne une idée plutôt claire de ce que je fais.

 

À quoi ressemble une journée de travail type à ton poste ?

Ma journée commence toujours par vérifier les publicités qui viennent de démarrer : faire des captures d’écran, s’assurer de leur bon écoulement au départ. 

Plusieurs fois par jour, je regarde si les commerciaux ont mis à disposition de nouveaux éléments pour des campagnes. Chaque semaine, on liste les campagnes à venir aux équipes commerciales pour qu’il n’y ait pas d’oubli, parce qu’il s’écoule parfois plusieurs mois entre la signature d’un bon de commande et la diffusion de la campagne.

Notre quotidien de travail est rythmé par les mêmes actions mais jamais de la même façon, il y a une grande part d’adaptation et de travail en réaction. Finalement, je ne sais jamais exactement comment va se dérouler ma journée en arrivant le matin et ça c’est plutôt chouette pour moi !

 

Quels outils utilises-tu au quotidien ?

Nos boîtes mail parce qu’on ne travaille quasiment qu’avec elles.

Publissimo pour vérifier tous les numéros d’ordre d’insertion des campagnes qui viennent d’être validées.

Nos deux adserver : Google Ad Manager et Equativ (ex Smart AdServer)

La suite Google pour faire tous nos tableaux de suivi et les bilans de campagne.

Magellan, qui est branché sur les deux adserver et qui permet de connaître en temps réel le potentiel d’impressions disponibles sur nos sites pour chaque emplacement, et qui facilite la mise en œuvre de la campagne dans les adserver.

 

Quelle est ta plus grande fierté dans le travail ?

Pour moi, c’est surtout une suite de petites victoires. C’est chaque fois qu’on souhaite mettre en place quelque chose de nouveau, qu’on gratte pour trouver les solutions et qu’après avoir appuyé sur Entrée la publicité s’affiche correctement et qu’elle peut être commercialisée. C’est réussir à passer outre les difficultés techniques, comme ce fut le cas pour le lancement des sites éditoriaux. Et ça sous-entend toujours la mobilisation d’équipes entières, donc ce ne sont jamais des victoires individuelles.

 

Quelles sont tes recommandations pour qu’une campagne soit performante ?

Bien sûr, il faut adapter le format de la publicité en fonction de la problématique de l’annonceur. Par exemple, si c’est une entreprise qui a beaucoup de choses à raconter, un e-publi sera plus adapté qu’un petit pavé. Une cible clairement identifiée et surtout un message publicitaire qui ne s’embarrasse pas du superflu ! Parce qu’une pub fourre-tout avec trop d’informations ne réalisera pas des bonnes performances. Le temps d’attention de l’internaute ne va être que de quelques secondes sur la publicité en display, il faut donc chercher à donner envie de savoir ce qui se passe derrière, plutôt que de tout dévoiler dans la pub. D’ailleurs, je suis personnellement convaincue que le vide dans une publicité est tout aussi important que le message.

 

Selon toi, comment va évoluer ton métier dans les prochaines années ?

La législation peut avoir des conséquences sur notre métier, ça a été le cas avec le RGPD, mais ce sont des changements qu’on n’arrive pas toujours à anticiper. On voit bien que l’impact carbone des publicités devient un élément constitutif des campagnes et ça va forcément profondément changer notre métier. 

 

LE TAC AU TAC

Travail seule ou en équipe ? Les deux ! Seule quand j’ai besoin de faire une tâche minutieuse mais plutôt en équipe pour confronter les points de vue et avancer sur des projets.

Préparation ou improvisation ? Improvisation réfléchie !

Facebook Ads ou Google Ads ? Facebook Ads.

Sandwich sur le pouce ou entrée-plat-dessert ? Mon coeur crie le second, mais la réalité du quotidien c’est plutôt le 1er malheureusement.

Afterwork ou petit déj’ au bureau ? Les deux, j’aime tous les moments de partage entre collègues.

POUR ALLER PLUS LOIN

Contacter un conseiller proche de chez vous

À votre écoute pour répondre à vos besoins en solutions de communications locales, nous vous proposons des solutions plurimedia : print, digital, presse, hors media.

NOUS contacter
ACTUALITéS

Sur le même thème

Découvrez le potentiel de la publicité digitale avec DeepReach

Centre France Pub clôture son Mois du Digital en beauté en intégrant DeepReach à son [...]

Lire l'article

Les experts du digital #2 Sylvain Laroche

Notre mois du digital se poursuit ! Et si aujourd’hui, Centre France Pub se positionne [...]

Lire l'article

Quand l’orientation (re-)devient un jeu d’enfant !

#GO! le Guide de l’Orientation revient avec un nouveau numéro pour aider les jeunes et [...]

Lire l'article