Comment les Français ont-ils adapté leur comportement d’achat à l’inflation ?

Chaque année, Kantar livre à travers son panel de consommateurs Kantar Wordpanel une photographie de la consommation des ménages en France. En 2022, ce sont quatre grandes tendances qui se dessinent, s’expliquant d’abord par la hausse globale des prix.

decor
ÉTUDES – CONSOMMATION

Coup de frein sur les dépenses jugées non essentielles

 

Selon Kantar Worldpanel, les consommateurs réagissent principalement à l’inflation en réduisant leurs dépenses sur des articles considérés comme non essentiels. Les sorties au restaurant ont ainsi diminué, malgré la réouverture des établissements, avec une baisse de 8% des visites en restauration commerciale depuis le début de l’année. Les achats de vêtements et de chaussures ont également été impactés, avec une baisse de 10% par rapport à l’année précédant la pandémie. En revanche, les consommateurs achètent plus fréquemment des aliments, mais en quantités plus réduites, avec une augmentation de 5,1% du trafic en magasin comparé à la même période de l’année dernière.

La quête des petits prix

 

Pour préserver leur pouvoir d’achat, les consommateurs français cherchent d’abord à acheter moins cher. 77% des arbitrages des consommateurs se font en faveur des produits moins chers. Cela se traduit par trois tendances : 

  • une préférence pour les marques distributeurs plutôt que les marques nationales
  • une augmentation des achats dans les magasins discount et les solderies
  • une recherche accrue de promotions. Si seulement 14,9% des dépenses sont actuellement réalisées lors de promotions, les consommateurs prévoient d’y avoir plus largement recours dans les mois à venir.

Objectif “santé” malgré un début de rationnement

 

Les achats de produits alimentaires, jusqu’ici relativement préservés, enregistrent aussi une légère baisse en volume de 0,9%. En détail, les produits frais traditionnels diminuent de 5,6%, la poissonnerie recule de 13,7% et la viande enregistre une baisse de 7% en moyenne. Cette tendance peut s’expliquer par l’évolution des repas vers des plats uniques plus riches, comme le gratin de pâtes qui est devenu le 3ème plat salé le plus consommé depuis le début de l’année. 

Les Français ne souhaitent pour autant pas compromettre la qualité de leur alimentation. Le critère « bon pour la santé » est le deuxième critère de choix des produits après les prix et les promotions. Ils continuent également à consacrer un budget aux produits de transition alimentaire. Avec une préoccupation croissante concernant le changement climatique, les produits écologiques sont de plus en plus populaires. Les produits végétaux et locaux sont de plus en plus présents dans les paniers depuis septembre 2022, mais les produits bio continuent de reculer.

Moins de télétravail, plus de praticité

 

L’évolution du télétravail a aussi eu un impact sur les comportements de consommation. Malgré la possibilité de télétravailler pour 15% des foyers, la plupart des Français ont repris le travail en présentiel. Avec moins de temps disponible, ils ont davantage eu recours à la livraison à domicile (+49%), ont préféré les hypermarchés et les enseignes de proximité (+7%) et ont acheté plus de produits traiteur (+4,1%).

 

Télécharger l’infographie Kantar “2022 en 10 chiffres clés”

POUR ALLER PLUS LOIN

Contacter un conseiller proche de chez vous

À votre écoute pour répondre à vos besoins en solutions de communications locales, nous vous proposons des solutions plurimedia : print, digital, presse, hors media.

NOUS contacter
ACTUALITéS

Sur le même thème

Fin des cookies : fausse alerte ou vraie opportunité de construire une stratégie digitale ?

La fin des cookies tiers, c’est un peu notre Arlésienne dans une ambiance [...]

Lire l'article

Profitez de nos offres été pour booster votre visibilité

L’été, une période creuse pour la communication ? Pourtant 40% des Français déclarent avoir [...]

Lire l'article

Marque employeur : une priorité stratégique

57% des PME/ETI manquent de talents pour grandir et 46% ont déjà rencontré des difficultés [...]

Lire l'article